Tunisie – Sahara & Méharée

Méharée: « randonnée dans le désert à dos de dromadaire méhari. Le dromadaire méhari est l’animal noble par excellence. » Ça, c’est dans le dictionnaire et dans la théorie. Dans la pratique, on préfère randonner à côté plutôt que sur son dos si on veut conserver toutes les vertèbres du sien.

Une méharée est l’occasion de s’immerger dans un désert qui est loin de l’être. Verdure, insectes, habitations, eau, humains sont autant de repères pour nous guider au milieu de cet océan de sable. C’est également un retour aux sources au rythme du soleil.

On cuit le pain sous le sable, on lave la vaisselle dans le sable, on mange du sable lors des tempêtes. Il fait chaud, nos pieds s’enfoncent à chaque pas rendant l’avancée lente. C’est difficile…parfois. C’est magnifique…en permanence. On en redemande !

Inde – Rajasthan & Uttar Pradesh

INCREDIBLE INDIA martèle l’office du tourisme d’Inde. Incroyable, le mot est faible au regard de l’expérience que vous pourrez vivre lors d’un voyage en Inde. Des odeurs, des couleurs, des bruits, des goûts, des textures… Vos 5 sens seront mis en éveil. Une baffe sensorielle en d’autres termes. S’il ne fallait visiter qu’un pays, ce serait incontestablement l’Inde.

Le Rajasthan vous attend avec ces palais de Maharaja, son désert, ses saris, ses singes, ses villes millénaires. Le plus simple est de s’y rendre pour aller côtoyer l’Inde, la vraie, la dure.

L’état de l’Uttar Pardesh est une image d’Épinal. Agra vous attend avec un Taj Mahal qui ne peut que vous amener une larme à l’œil. Tandis que Bénarès vous laissera sans voix avec ses Ghats et ses crémations humaines publiques.

Cambodge – Angkor & encore


ប្រទេសកម្ពុជាគឺជាប្រទេសដ៏ស្រស់ស្អាតមួយ

Un passage rapide au Cambodge m’a permis de relier le Vietnam depuis la Thaïlande. L’occasion tout de même de découvrir Phnom Penh avec ses moines à chaque coin de rue. Ce pays n’est pas réputé pour sa cuisine et les marchés locaux le confirment. Brochettes de poussins entiers non plumés, fritures de tarentules vous tendent les bras.

Direction ensuite Siem Reap à la conquête des temples d’Angkor dont Angkor Wat est le plus grand et constitue le plus grand monument religieux au Monde. Pas étonnant alors d’être le seul monument à se retrouver au milieu d’un drapeau national. Des temples à l’infini recouverts par la végétation et les troncs des arbres.

Le Bayon est, quant à lui, le temple central de l’ancienne ville d’Angkor Thom. Ces tours à visages en font un chef d’œuvre. Cette zone vaut à elle seule un passage obligatoire par le Cambodge. J’en reveux Angkor et encore…

Italie – Dolomites

Beaucoup d’endroits sur notre Terre mérite d’être visité au moins une fois. Mais, incontestablement, les Dolomites font partie du top du top.

Chaque randonnée vous transporte vers des paysages incroyables où sommets et lacs vous attendent en embuscade pour vous régaler les yeux.

Cortina d’Ampezzo est un camp de base fabuleux pour partir à la conquête de cette pépite terrestre.

Norvège – Lofoten

Les îles Lofoten se trouve au nord de ce pays nordique. Voiture, avions et ferry sont au menu pour s’y rendre. Mais arrivé à destination, vous vous en prenez plein la vue.

La journée, vous partez de la plage en raquette et grimpez vers un sommet enneigé qui vous donne des sensations dignes d’une ascension d’un 8 000.

La nuit vous attendez patiemment et fraîchement l’arrivée des aurores boréales.

Mongolie – De Gobi à Hovsgol

Arrivée depuis la Chine à Oulan-Bator par le Transmongolien : une aventure à elle toute seule. Direction les dunes du désert de Gobi pour commencer ce périple: une remontée de 1 500 km en Purgan (le Combi russe) à travers les steppes jusqu’au lac Hovsgol, le petit frère du géant Baïkal.

Trois semaines à dormir sous des yourtes, à manger du moutons à toutes les sauces, à boire de la vodka et du lait de jument fermenté, à se délecter des paysages. Quelle expérience de se réveiller au milieu du désert sous une chaleur de plomb, alors que l’hiver, il peut faire -40°.

Les steppes sont, quant à elles, autant de terrain de foot à la suite sans aucune délimitation entre eux : une sorte d’infini. Pays le moins densément peuplé au monde, la Mongolie est un havre de paix. Une nature omniprésente qui rappelle la rudesse de vivre de ces nomades. Une pépite terrestre où l’on fait corps avec les éléments et les hommes.

Chili – Rapa Nui, l’Île de Pâques

Rapa Nui (île de Pâques en polynésien) se trouve au minimum à 2 100 km de la plus proche terre habitée. Pour rejoindre le Chili, sa mère patrie d’aujourd’hui, il faut compter pas moins de 3 500 km.

Un bout de terre au milieu d’un océan, pas si Pacifique que cela, qui dévoile des beautés incroyables tel que ses moaï. Une atmosphère unique se dégage de cette île.

Ce petit bout de bout du monde mérite vraiment d’y faire un arrêt lors d’un voyage vers la Polynésie par exemple.

Népal – Trek des Annapurnas

Après un atterrissage à Katmandou, capitale magnifique de ce pays magnifique, direction le magnifique massif des Annapurnas dont le sommet, l’Annapurna I, culmine à 8 091 m.

Départ à 800 m d’altitude pour grimper progressivement jusqu’au col du Thorong Pass à 5 416 m.

Ce tour complet de 200 km et 11 000 D+ autour des Annapurnas vous en met pleins les yeux et pleins les jambes.

Mexiko, Kosovo & Ko

Un an de vie au Mexique m’ont permis de sillonner ce pays grand comme 4 fois la France. Autant dire que les 40 000 kms parcourus n’ont pas suffi à explorer toutes les beautés de ce pays à vivre.

La suite de ma carrière m’a emmené au Kosovo, lieu non touristique par excellence. Et pourtant, ce pays mériterait d’y passer beaucoup de temps pour découvrir notamment toutes les richesses des Balkans.

Travailler à l’étranger apporte ce petit truc grisant qui vous donne envie de découvrir chaque petit endroit.